indiectators
indiectators:

Je vais emprunter du temps. Sans compter, sans regarder à la dépense, et sans garantir que je le rendrai comptant.
Je vais emprunter du temps pour aller nager, pour laisser infuser ma tête, pour faire l’amour au bord de la rivière, pour marcher tout mon saoul, pour ne rien lire d’autre que la course des nuages, pour m’imbiber des orages et boire comme un vieux cheval, pour jouer dans les arbres et rire dans les forêts, pour gravir des collines à pleins poumons, pour avaler goulûment l’air que tu respires, pour laisser la lumière du jour jouer dans nos pupilles, pour se lever tôt avant le jour et essayer d’apercevoir des biches, pour compter tes cheveux, tes petites rides, tes sourires, dénombrer une à une tes tâches de rousseur, inventorier patiemment tout ton corps.
A la fin, quand on nous demandera des comptes, on dira qu’on l’a perdu, qu’on le retrouve plus, que c’était pas nous, que c’était personne, on filera sans laisser d’adresse. On laissera un mot sur la porte. Ils devront chausser leur monocles parce qu’on aura écrit en tout petit, juste pour les obliger à se pencher, “désolé, on est partis à la pêche”.

indiectators:

Je vais emprunter du temps. Sans compter, sans regarder à la dépense, et sans garantir que je le rendrai comptant.

Je vais emprunter du temps pour aller nager, pour laisser infuser ma tête, pour faire l’amour au bord de la rivière, pour marcher tout mon saoul, pour ne rien lire d’autre que la course des nuages, pour m’imbiber des orages et boire comme un vieux cheval, pour jouer dans les arbres et rire dans les forêts, pour gravir des collines à pleins poumons, pour avaler goulûment l’air que tu respires, pour laisser la lumière du jour jouer dans nos pupilles, pour se lever tôt avant le jour et essayer d’apercevoir des biches, pour compter tes cheveux, tes petites rides, tes sourires, dénombrer une à une tes tâches de rousseur, inventorier patiemment tout ton corps.

A la fin, quand on nous demandera des comptes, on dira qu’on l’a perdu, qu’on le retrouve plus, que c’était pas nous, que c’était personne, on filera sans laisser d’adresse. On laissera un mot sur la porte. Ils devront chausser leur monocles parce qu’on aura écrit en tout petit, juste pour les obliger à se pencher, “désolé, on est partis à la pêche”.